Pour qui ?

 

Apparue au cours des années 50, la graphothérapie, ou rééducation de l’écriture s’adresse à tous :

• droitiers et gauchers,

• enfants, adolescents,

• adultes

Il n’est jamais trop tard pour se réconcilier avec son écriture.

Pourquoi ?

Parce que l’écriture peut devenir pénalisante lors de la scolarité dʼun enfant et engendrer une démotivation à l’école, un mauvais jugement de la part de son entourage et ainsi une perte de confiance en soi.
Plus tôt une difficulté sera décelée, plus vite elle sera rectifiée.

Un enfant ne doit pas garder une écriture douloureuse, illisible, peu soignée, trop rapide ou trop lente.

De la même façon, les adultes qui ne se reconnaissent pas dans leur écriture, qui n’osent pas prendre des notes en réunion ou encore qui envisagent une reconversion professionnelle peuvent consulter et envisager une rééducation de l’écriture.

 

 

Problèmes fréquemment rencontrés :

rythme inapproprié : trop rapide, trop lent

mise en page, présentation peu soignées

soucis de lisibilité

Douleurs, tenue du stylo inadéquate

Une rééducation sur mesure sera proposée en fonction des difficultés rencontrés.

Comment ?

 

• en passant par la respiration, la concentration et la relaxation,

• avec des exercices très simples et ludiques que le scripteur va peu à peu s’approprier,

• en utilisant sur différents supports, de différents formats, avec une multitude d’instruments graphiques.

 

Des questions ?

 

Si vous n’avez pas la réponse ci-dessous, contactez-nous !

Différence entre graphologie et graphothérapie ?

GRAPHO

La maitresse trouve qu’il écrit mal / trop lentement / trop vite. je vous appelle ?

Un enfant est constamment jugé sur sa production écrite dans le contexte scolaire. Que ce soit au Primaire, dans la mise en place de son écriture ou par la suite lors d’exercices de copie, de dictée ou d’évaluations diverses.
L’écriture cursive demande une bonne maitrise de forme mais aussi un mouvement souple et fluide. Lorsque l’enfant n’y parvient pas, son graphisme est malmené et peut engendrer un retour négatif sur ses productions, une concentration importante, l’empêchant de mobiliser ses connaissances ou encore une stigmatisation vis à vis de ses camarades de classe.

Y aura t il du travail à faire à la maison Comment aider son enfant à la maison, entre les séances ?

Nous faisons tout le travail de rééducation lors des séances qui durent 45 minutes. Toutefois, comme toute rééducation, l’investissement du scripteur est capitale.

Plus il pensera à ce que nous avons évoqué, plus il fera des efforts pour essayer de le mettre en place, plus la rééducation sera efficace et donc rapide.

Combien de séances sont nécessaires ?

Il est impossible de déterminer à l’avance le nombre de séances nécessaires pour une rééducation, tant elle dépend de la personne avec laquelle nous travaillons, de ses difficultés, de son investissement.

Toutefois, il faut prévoir une dizaine de séances pour obtenir des résultats visibles et surtout pérennes.

Quels est le tarif pour un bilan, d’une séance ? Sont ils pris en charge par la sécuriité sociale, les mutuelles ?

Le montant du bilan est de 140€, celui des séances varie entre 39 et 49 €.

Il n’existe pas encore de prise en charge pas la sécurité sociale, certaines mutuelles peuvent cependant participer. Il suffit pour cela de leur adresser les factures que vous recevrez de votre graphothérapeute.

Il est au collège / au Lycée, est-ce trop tard pour envisager une rééducation?

Il n’est jamais trop tard pour envisager une rééducation de l’écriture. Au collège ou au Lycée les évaluations écrites sont nombreuses et sanctionnent fréquemment les élèves ayant un graphisme peu lisible, trop rapide ou au contraire trop lent.

En outre, lors du Brevet des Collèges ou du Baccalauréat, les enfants doivent être capable d’écrire lisiblement pendant de longues heures.

Si votre enfant est conscient de ses difficultés et motivé pour y remédier, les résultats sont souvent spectaculaires et valorisants pour ces élèves, souvent sous pression et dont la confiance en eux est parfois fluctuante.

Dans certains cas, il est préférable d’aider l’élève à garder une écriture de qualité, et de proposer des aménagements extérieurs (temps supplémentaire, passage à l’ordinateur/ plus de supports écrits…) pour son parcours scolaire. Cette décision nécessite la mise en place d’un Plan d’Accompagnement Personnalisé ou d’un Projet Personnalisé de Scolarisation.

En savoir plus sur notre méthode et le déroulé d’une séance